mercredi, 01 juin 2016

8 MARS, JOURNEE INTERNATIONALE DES FEMMES

La Première Dame de la République souhaite bonne fête à toutes les femmes de Guinée  

Les femmes de Guinée à l’instar des autres pays du monde ont célébré avec faste le 8 mars, journée internationale des femmes. A l’occasion de ce 58ème anniversaire, les Premières Dames africaines ont, à travers chaque ‘’First Lady’’, souhaité bonne fête à toutes les femmes, tant en milieu urbain que rural. 

La Première Dame de la République de Guinée, Djènè Condé, a consacré ce jour une grande partie de son temps à ses sœurs et a partagé avec elles la joie et les préoccupations de l’heure. 

Escortée par uniquement des femmes de la section motard de la Gendarmerie Nationale, elle a rendu visite aux mamans admises dans les maternités des deux grands CHU du pays, en leur apportant des cadeaux et moyens de subsistance. Et tous les bébés nés ce 8 mars ont reçu leurs cadeaux de ‘’Maman Condé’’. Madame Condé Djènè Kaba a ensuite effectué une visite dans la Bluezone de Kaloum en compagnie des épouses des membres du gouvernement et épouses des ambassadeurs. A noté que Bluezone est un espace géré par les femmes et qui suscite l’esprit d’initiatives. C’est également un espace écologique au sein duquel les jeunes peuvent entreprendre, étudier et pratiquer des activités sportives et culturelles. La Première Dame de la République et sa suite ont été conduites dans la salle de spectacle du Palais du Peuple, envahie  par les femmes et où elle a présidé les cérémonies de lancement des activités. La journée a été immortalisée par un grand banquet offert à l’Hôtel ‘’Millénium’’, par la Première Dame de la République et présidente de la Fondation pour la Promotion de la Santé Maternelle et Infantile (FCDK-PROSMI).

Pour Condé Djènè Kaba, la Journée internationale des femmes est célébrée dans un contexte un peu particulier. Les pays du Fleuve Mano, depuis près d’un an, sont secoués par une crise sanitaire, due à la maladie à virus Ebola. Ce qui a, au même moment, affecté les activités économiques de ces Etats.  Les femmes de cette organisation sous-régionale, sont aujourd’hui engagées, de façon solidaire, à ‘’aller au-delà d’Ebola’’, d’où le thème : Les femmes au-delà d’Ebola. Car, la    chaîne de transmission de cette fièvre hémorragique à virus Ebola, est beaucoup liée à l’affection que la femme nourrit pour son enfant, son époux et son frère. « C’est pourquoi, nous sommes déjà au devant de la scène pour accompagner les efforts du Président de la République, Pr. Alpha Condé, de son gouvernement et de la Communauté internationale, afin que la fin d’Ebola pour bientôt, soit une réalité. Nous  exprimons toute notre solidarité pour nos sœurs et frères qui sont encore malades d’Ebola. Nous saluons le personnel soignant pour le sacrifice consenti en sauvant les personnes atteintes d’Ebola.

Nous prions en ce jour solennel, pour le repos de l’âme de toutes les victimes d’Ebola » a indiqué Madame Condé.

 Elle a estimé que le thème de cette année, ‘’autonomisation des femmes’’ est le combat perpétuel de la femme depuis des décennies. Le 8 mars, Journée internationale des femmes, officialisée par l’ONU depuis 1977, a-t-elle vraiment changé le sort des femmes ? L’autonomisation est donc  l’une des mesures les plus importantes que puissent prendre les gouvernements et les sociétés. Ce qui permettrait aux femmes d’acquérir des connaissances, de faire bénéficier à leurs enfants d’une meilleure éducation. En donnant du travail aux femmes, on contribue directement à la croissance de l’économie. En assurant également la promotion des droits et de l’égalité homme et femme, nous gagnons en justice et en équité au profit du développement d’une société unie et prospère, a ajouté la First Lady de Guinée. 

« Nous avons de plus en plus, de femmes Chefs d’Etat, de gouvernement ; de femmes parlementaires ; à la tête d’entreprises ; dans les champs et dans les mines. Mais, cette nouvelle donne n’a pas tellement bouleversé les modes du pouvoir. Et les femmes dirigeantes même efficaces et compétentes sont encore peu nombreuses pour changer au profit de leurs sœurs, la politique ou l’économie. Nous souhaiterions que cette évolution ou autonomisation amène les gouvernements à rectifier leur politique économique, pour promouvoir des changements en faveur des femmes. 

J’encourage les filles et les femmes guinéennes, sans exception, à poursuivre les études et obtenir des diplômes, tremplin sûr pour toute réussite. Nous devons être les premières actrices de notre propre succès. 

Chaque année le nombre de femmes assassinées, victimes de violences de tout genre, de conflits, de maladies ou qui meurent en donnant la vie et les femmes veuves et abandonnées, ne fait qu’augmenter. C’est l’occasion pour nous de faire un plaidoyer auprès des autorités à tous les niveaux, pour défendre les droits des femmes et renforcer cette autonomisation », a-t-elle déclaré.

 Les femmes et les enfants étant les premières victimes des conflits et mouvements sociaux, sont au début, au centre et à la fin de tout processus vers la paix. « Le socle de notre société et le cœur de la Nation guinéenne sont également constitués par nos familles et communautés. Nos actions doivent être tournées vers le renforcement de nos valeurs traditionnelles et la culture de la paix et de la quiétude sociale.

Bonne fête à toutes les femmes de Guinée ».

Lanciné Camara

 

 

Actions Pour la Paix


Mme la Première Dame de la République et lépouse du chef de file de lopposition. 

Gallerie


Cabinet Fondation Prosmi - Cabinet

Fondation Prosmi - Cabinet Journée de Solidarité

La Première Dame de Turquie offre des cadeaux aux élèves du Jardin 2 octobre et de l’école des sourds muets

La Première Dame de Turquie offre des cadeaux...

La journée du 15 mars 2016, fut particulière pour les tout-petits de...

Coopération PROSMI-GIZ: Des centres de santé et établissements scolaires éclairés en Guinée forestière

Coopération PROSMI-GIZ: Des centres de santé et établissements...

  Les populations Guinéennes des sous-préfectures frontalières du Liberia ont bénéficié de dons...

Humanitaire : Une journée de solidarité en faveur des enfants

Humanitaire : Une journée de solidarité en faveur...

  Hadja Djènè Condé Première Dame de la République a organisé à l’intention...

La FCDK-POSMI offre des tests-duo au CNLS

La FCDK-POSMI offre des tests-duo au CNLS

Dans le cadre de la lutte contre le SIDA, notamment de la...

Ils nous font confiance

Gouvernement Guinéen   Ambassade des Etats-Unis   Système des Nations Unies   Village SOS   There is No Limit Foundation   PSI Guinée  Programme Alimentaire Mondial  Plan Guinée   Fondation Coca Cola   Fondation KPC pour l'humanitaire   Comité National de Lutte contre le SIDA  Organisation de Première Dame d'Afrique contre le VIH/SIDA   Pharmacie Centrale de Guinée